Pourquoi vous devriez avoir votre propre bot Twitter et comment en créer un en moins de 30 minutes

MISE À JOUR 20171102: Depuis que cette histoire a été publiée à l'origine en janvier 2017, il y a eu quelques choses qui ont changé avec le dépôt sur GitHub, si vous allez suivre, je vous suggère d'utiliser le dépôt README.mden conjonction avec cette histoire pour enregistrer toute confusion.

Les robots Twitter peuvent faire beaucoup plus que de simples hashtags tendance pour le spam et suivre sans relâche les utilisateurs.

Prenez le robot d'alertes Twisst ISS, qui vous envoie un message direct chaque fois que la station spatiale internationale (ISS) sera visible à votre emplacement.

Ou des robots de service public comme le Earthquake Robot, qui tweete sur tout tremblement de terre supérieur à 5,0 sur l'échelle de Richter au fur et à mesure.

Et bien sûr, un robot qui tweete de la poésie, poem.exe, ainsi qu'un qui retweetera vos tweets qui se trouvent également être un haïku accidentel.

J'utilise personnellement un bot pour améliorer mon compte @ScottDevTweets en aimant et en re-tweetant des sujets qui m'intéressent.

Le défi communautaire # 100DaysOfCode vous félicitera d'avoir lancé le défi # 100DaysOfCode, et encore une fois lorsque vous atteindrez des jalons spécifiques.

Il répondra également par des encouragements s'il détecte un sentiment négatif (frustration) dans un tweet contenant le hashtag # 100DaysOfCode.

Une question que l'on me pose assez souvent lors des entretiens d'embauche est la suivante: «Qu'est-ce que vous retire de travailler avec la technologie?» Je réponds toujours que «j'aime automatiser les tâches répétitives pour gagner du temps et me concentrer sur d'autres choses. J'aime le sentiment d'accomplissement qui vient de m'être épargné du temps. »

Dans le cas de mon bot @ScottDevTweets, c'est généralement une ouverture pour une conversation avec une autre personne qui me suit. Ainsi, le bot peut lancer la conversation, puis je peux continuer là où le bot s'est arrêté.

Gardant cela à l'esprit, un bot n'est aussi éthique que la personne qui l'a programmé.

Si vous avez des doutes sur l'éthique du bot que vous construisez, consultez la section éthique de botwiki.

Alors, prêt à commencer? D'ACCORD. Faisons cela!

Comment créer un bot Twitter en 30 minutes

Vous allez utiliser la twitbibliothèque pour créer un bot Twitter. Il aimera et re-tweeter ce que vous spécifiez. Il répondra également à vos abonnés avec une sélection de réponses prédéfinies.

Avant de démarrer l'horloge, vous devrez configurer certains comptes si vous ne les avez pas déjà.

Ce dont vous aurez besoin

  • Twitter
  • IDE Cloud9
  • Heroku

Étape n ° 1: configurer une application Twitter

Créez un nouveau compte Twitter ou utilisez le vôtre pour créer une nouvelle application Twitter.

À titre d'exemple, je vais configurer mon ancien compte Twitter @DroidScott afin que vous puissiez suivre.

Assurez-vous d'ajouter votre numéro de téléphone à votre compte Twitter avant de cliquer sur le bouton Créer votre application Twitter .

Vous devriez maintenant être dans la section «Gestion des applications», où vous devrez prendre note de vos clés. Vous devez disposer de votre "Clé consommateur (clé API)" et "Secret consommateur (secret API)".

Vous devrez faire défiler vers le bas de la page et cliquer sur Créer mon jeton d'accès pour obtenir le `` jeton d'accès '' et le `` jeton d'accès secret '', notez les quatre dont vous aurez besoin lors de la configuration du bot.

Étape # 2: Configurez votre environnement de développement

Pour cela, je vais simplement dire utiliser Cloud9 car vous pouvez être opérationnel en quelques minutes avec l'un des environnements Node.js.

Notez que si vous choisissez d'utiliser Heroku et / ou Cloud9 IDE pour créer ceci (comme je le fais dans ce guide) dans certaines régions, vous serez invité à donner un numéro de carte de crédit pour créer ces comptes.

Configurer le bot

Dans l'arborescence du projet supprimer les fichiers exemple du projet de client, package.json, README.mdet server.jsvous ne les avez besoin, vous pouvez les laisser là - bas si vous le désirez.

Dans votre nouvel environnement Node.js c9, accédez au terminal et entrez:

git clone //github.com/spences10/twitter-bot-bootstrap

Structure du projet

L'arborescence du projet d'environnement devrait ressembler à ceci:

Dépendances de nœud

Avant de configurer le bot, nous devrons installer les dépendances, cd dans le dossier du projet avec cd tw*cela vous déplacera à :~/workspace/twitter-bot-bootstrap (master) $partir du terminal, entrez:

npm install

Cela installera toutes les dépendances répertoriées dans le package.jsonfichier.

Si vous obtenez des erreurs, je suggère d'installer les dépendances une par une à partir du package.jsonfichier avec la même commande et le nom du package à la fin:

Voici un exemple du dependenciesdans le package,jsonfichier:

"dependencies": { "dotenv": "^4.0.0", "twit": "^2.2.5", "unique-random-array": "^1.0.0", "unirest": "^0.5.1" }

La commande npm pour les installer tous:

npm install --save dotenv twit unique-random-array unirest

Si vous recevez des WARNmessages comme npm WARN package.json [email protected] No repository fieldcelui-ci, le bot ne cassera pas, il est donc prudent de les ignorer.

Vous pouvez maintenant configurer le bot. Depuis le terminal, entrez:

npm init

Cela configurera le package.jsonfichier avec vos détails comme vous le souhaitez. Continuez simplement à appuyer sur retour si vous êtes satisfait des valeurs par défaut.

Vous devrez maintenant ajouter vos clés Twitter au .envfichier. Entrez simplement les clés dans leurs champs correspondants et enregistrez le fichier.

If you can not find the .env file in the file structure of your c9 project then you will need to enable the Show Hidden Filesoption. In the file view select the settings cog then tick the Show Hidden Files option if it is not already checked.

The SENTIMENT_KEY you can get a new API key at //market.mashape.com/vivekn/sentiment-3 your key is in the REQUEST EXAMPLE

Take a look at the gif, click the link, sign up for or sign into mashape, click on node in the right hand panel and select out your API key, it will be in the space highlighted ed> in the gif.

Original text


Add your API key to the .env file along with your Twitter API keys ?

Here you should add your Twitter account name, and how often you want the bot to run the retweet and favorite functions in minutes.

NOTE none of the .env items have quotes '' round them.
CONSUMER_KEY=Fw***********P9CONSUMER_SECRET=TD************CqACCESS_TOKEN=31**************UCACCESS_TOKEN_SECRET=r0************S2SENTIMENT_KEY=Gj************lFTWITTER_USERNAME=DroidScottTWITTER_RETWEET_RATE=5TWITTER_FAVORITE_RATE=5

You can then add some keywords into the strings.js file for what you want to search for as well as sub-queries.

When adding sub-query strings make sure you leave a space at the beginning of the string so ' handy tip' gets concatenated onto 'node.js' as node.js handy tip and not node.jshandy tip.

That should be it, go to the terminal and enter npm start you should get some output:

Check the Twitter account:

Step #3: Setting up Heroku

Cool, now we have a bot that we can test on our dev environment but we can’t leave it there, we’ll need to deploy it to Heroku.

If you haven’t done so already set up a Heroku account then select Create a new app from the dropdown box top right of your dashboard, in the next screen name the app it if you want, then click Create App.

You’ll be presented with your app dashboard and instructions for the deployment method.

Your app name should be displayed on the top of your dashboard, you’ll need this when logging in with the Heroku command line interface, which we’ll use to deploy your app.

Heroku CLI

We’re going to deploy initially via the Heroku Command Line Interface (CLI).

On your c9 environment terminal, log into Heroku [it should be installed by default]

heroku login

Enter your credentials:

cd twitter-bot-bootstrap git init heroku git:remote -a your-heroku-app-name

Deploy your application:

git add . git commit -am 'make it better' git push heroku master

You should get build output in the terminal:

Then check the output with:

heroku logs -t

All good? Cool! ?

Configuring Heroku variables

Now that we have our bot on Heroku we need to add environment variables to store our Twitter keys. This is because the .env file where we stored our keys is listed in the .gitignore file, which tells git not to upload that file to Heroku. It also makes it so if in the future we want to add our code to GitHub we don't have to worry about the .env file making our keys public, because the file will automatically be ignored.

All you need to do is go to the console of your Heroku app and select the ‘Settings’ sections and add in your Twitter keys from the .env file. Click the 'Reveal Config Vars' button and add in the variables with their corresponding values:

CONSUMER_KEYCONSUMER_SECRETACCESS_TOKENACCESS_TOKEN_SECRETSENTIMENT_KEY

Once you have the Heroku vars set up, take a look at the config.js file of this project. You are going to delete this line:

require('dotenv').config();

You’re now ready to deploy to Heroku again. Your console commands should look something like this:

$ git add .$ git commit -m 'add environment variables'$ git push heroku master

Then you can check the Heroku logs again with:

$ heroku logs -t

You should now have a bot you can leave to do its thing forever more, or until you decide you want to change the search criteria ?

Heroku deployment via GitHub

You can also deploy your app by connecting to GitHub and deploy automatically to Heroku each time your master branch is updated on GitHub, this is straight forward enough.

Go to the ‘Deploy’ dashboard on Heroku, select GitHub as the deployment method if you have connected your GitHub account to your Heroku account then you can search for the repository so if you forked this repo then you can just enter twitter-bot-bootstrap and Search you can then click the Connect button, you can then auto deploy from GitHub.

Heroku troubleshooting

What do you mean it crashed!?

Ok, I found that sometimes the worker is set as web and it crashes out, try setting the worker again with:

heroku ps:scale worker=0 heroku ps:scale worker=1

If that still crashes out then try setting the Resources on the Heroku dashboard, I found if you toggle between the web, heroku and worker it usually settles down. Basically you need to be set to the worker Dyno this is what causes the Error R10 (Boot timeout) crashes because it's trying to use one of the other resources when it should be using the worker Dyno.

Other useful Heroku commands I use:

heroku restart

By default you can only push your master branch if you are working on a development branch i.e. dev branch. If you want to test on Heroku, then you can use:

git push heroku dev:master

Handy tip

If you want to add this to your own GitHub repo and don’t want to share your API keys ? with the world then you should turn off tracking on the .env file. From the terminal enter this git command:

$ git update-index --assume-unchanged .env

I have added my most used git command I use in this gist

Wrapping up

Your Twitter bot should now be live. You can tinker with it and further configure it.

Here’s my repository if you’d like to fork it and contribute back using pull requests. Any contributions large or small — major features, bug-fixes, integration tests — are welcome, but will be thoroughly reviewed and discussed.

Acknowledgements

Credit for the inspiration for this should go to @amanhimself and his posts on creating your own twitter bot.

create-a-simple-twitter-bot-with-node-js

how-to-make-a-twitter-bot-with-nodejs

twitter-mctwitbot

awesome-twitter-bots

Other posts detailing useful Twitter bots.

www.brit.co/twitter-bots-to-follow

www.hongkiat.com/using-twitter-bots

Made it this far? Wow, thanks for reading! If you liked this story, please don’t forget to recommend it by clicking the ❤ button on the side, and by sharing it with your friends through social media.

If you want to learn more about me, visit my blog, my Github, or tweet me @ScottDevTweets.

You can read other articles like this on my blog.